shopping-bag 0
Items : 0
Subtotal : 0,00
View Cart Check Out

Actualités

Toutes les actu de l'Ua Cognac Football
cognac-boulazac

[Régional 1] : Cognac à deux doigts de la National 3

Cognac se déplaçait à Boulazac ce samedi. Comme prévu les locaux ont donné du fil à retordre aux rouges et blancs qui s’imposent sur le fil 2-3.

On le savait, Boulazac était l’équipe en forme du moment. Les Périgourdins restaient sur une série de trois victoires consécutives dont une 2-6 sur la pelouse de Villenave. Pourtant ce sont les Cognaçais qui ont le mieux démarré le match, avec l’ouverture du score de Quentin Ballout dans les premières secondes de jeu (0-1). Mais les locaux ne lâchent rien et égalisent rapidement à la 20e (1-1). Ils bousculeront même notre équipe pour prendre l’avantage (2-1) en début de seconde période. Mais les rouges et blancs n’ont rien lâché, et sont allés chercher la victoire dans le dernier quart d’heure sur des réalisations de Houari Djemel et Gérard Liassidji (2-3).

Une victoire difficilement acquise mais au combien importante dans cette fin de saison. Un beau moment pour le coach Modeste qui l’emporte sur ses terres, devant sa famille. Trois points qui rapprochent plus que jamais le groupe de la montée en National 3. Les rouges et blancs pourraient ainsi confirmer leur accession en National en l’emportant ce week-end face à Angoulême 2 (samedi 20h00 à Claude Boué).

 

Olivier Modeste

Je savais que ce serait un match particulier, mais à ce point-là, je ne pouvais pas l’imaginer. Au-delà du côté affectif avec ma famille, mes amis, au bord du terrain nous avons vécu un match avec un ascenseur émotionnel plutôt important.

Au bout de 43 secondes, Quentin Ballout ouvre la marque après une récupération de balle sur l’engagement de notre adversaire. Le plan de jeu est respecté à la lettre car nous avions décidé d’aller les chercher haut et de défendre chez eux, de récupérer le ballon et de marquer sur nos premières occasions. Mais cette équipe de Boulazac est vertueuse et valeureuse et nous a posé énormément de soucis dans le combat ou nous avons passé une mi-temps en dessous du niveau qu’il fallait pour pouvoir les dominer et exprimer notre jeu. Nous avons donc utilisé le ballon de façon direct et pas à bonne escient. Nous avons même perdu le contrôle du match et Boulazac a égalisé. La mi-temps, les remplaçants, le changement tactique et leur expulsion à la 75e minute nous a fait du bien même si nous étions mené 2-1 à ce moment-là. Nous avions pourtant pris l’ascendant sur le jeu et surtout physiquement. Ce qui nous a fait gagner c’est le mental, et nous n’avons jamais abandonné pour finalement revenir à la marque. Nous sommes restés solidaires et combatifs à l’image de notre égalisation et de notre troisième but où j’ai senti de la rage dans les jambes de mes joueurs. C’est cette attitude là qui nous a permis de gagner le match et c’est dans ce sens que cette équipe a progressé en 3 ans. C’est un match que nous n’aurions jamais gagné l’année dernière ! Le premier objectif sera de gagner ce week-end contre Angoulême, le second de gagner les 2 matchs qui restent et de respecter l’éthique de ce championnat.

Recevez toutes les actualités et résultats par mail chaque semaine